Toute l'actualité du cabinet avexxens

Nouvelle année 2021

Cédrick BASTIEN, Cédric CHHAN, Philippe SZAFIR, Jean-Philippe THOLAS et l'équipe AVEXXENS vous présentent leurs meilleurs voeux et vous souhaitent une excellente année 2021.

 

happy new year lettering

COVID-19 Informations AVEXXENS mise à jour novembre 2020

Chère cliente, Cher client,

Plusieurs mesures d’urgence économiques ont été annoncées par le gouvernement.

Cela concerne :

- Le fonds de solidarité volet 1 pour les mois de septembre, octobre, novembre (conditions différentes)

- Les cotisations sociales

- L’aide CPSTI

- Les échéances fiscales

- L’activité partielle

- Le report du paiement des loyers et factures

- Le PGE

- Le prêt participatif pour les petites entreprises

- Le fonds résilience

Selon votre situation, vous pouvez être éligibles à ces aides.

Il peut également y avoir des aides départementales, régionales ou locales (ville, communauté d’agglomération ...).

Des mesures de soutien ont été présentées pour les secteurs : du commerce de proximité, de l’artisanat et des indépendants, du livre, du tourisme, du bâtiment.

N’hésitez pas à vous rapprocher de votre interlocuteur habituel (Expert-Comptable, collaborateurs, gestionnaire de paie).

avexxens restent à vos côtés.

COVID-19 Informations AVEXXENS

Chère Cliente, Cher Client

Afin de respecter les directives annoncées hier soir (16 mars 2020) par le Gouvernement, le cabinet est fermé jusqu’à nouvel ordre.

Les déplacements sont suspendus pour le moment.Les rendez-vous prévus se feront par visio-conférence ou seront reportés.

L’ensemble de nos équipes est maintenant en télé-travail. Vous pouvez continuer à nous joindre via les adresses mails de vos interlocuteurs habituels ou de votre expert-comptable associé.

Les Experts-Comptables, les collaborateurs, le service social sont mobilisés pour répondre à vos questions et vous apporter notre aide dans ces moments difficiles. Nous restons à votre écoute.

Nous mettons également tout en œuvre afin de pouvoir continuer à établir vos bilans 2019 et déclarations mensuelles, dans le respect des échéances. C’est pourquoi, nous vous remercions de bien vouloir nous transmettre vos éléments par voie dématérialisée (Receipt bank, I-Dépôt, ...) dans les meilleurs délais.N’hésitez pas à nous demander les codes d’accès si nécessaire. Les éléments par courrier ne pourront pas être réceptionnés pour le moment.

Nous vous communiquerons les nouvelles annonces du Gouvernement lorsque nous en aurons le détail.

Prenez soin de vous et de vos proches.

avexxens reste à vos côtés durant cette crise.

Prime exceptionnelle de pouvoir d'achat, reconduite en 2020

La loi n°2019-1446 du 24 décembre 2019 de financement de la sécurité sociale pour 2020 est parue au journal officiel le 27 décembre 2019.

Ainsi, à compter du 1er janvier 2020, les employeurs pourront à nouveau verser une prime exceptionnelle de pouvoir d’achat, exonérée de cotisations sociales et non-imposable, dont les caractéristiques sont les suivantes :
• Elle est facultative pour l’employeur ;
• Elle ne peut se substituer à aucun élément de rémunération prévu par accord, contrat ou usage ;
• Elle peut être versée du 1er janvier 2020 au 30 juin 2020 ;
• Elle peut être versée à l’ensemble des salariés ou à ceux dont la rémunération est inférieure à un plafond défini par l’entreprise ;
• Elle doit bénéficier aux salariés présents dans l’entreprise au moment du versement de la prime
• Elle est subordonnée à l’existence d’un accord d’intéressement dans l’entreprise (sauf association ou fondation à but non-lucratif).
Quels sont les employeurs concernés ?

• Employeurs de droit privé ;
• EPIC ;
• EPA employant du personnel de droit privé ;
• Etablissements et services d’aide par le travail (ESAT).
Quels sont les salariés éligibles ?

• Salariés titulaires d’un contrat de travail à la date de versement de la prime ;
• Apprentis et contrats de professionnalisation ;
• Mandataires sociaux titulaires d’un contrat de travail ;
• Intérimaires mis à disposition dans une entreprise utilisatrice attribuant la prime à ses salariés. L’entreprise utilisatrice doit en informer l’entreprise de travail temporaire car c’est elle qui la verse aux intérimaires dans les conditions et modalités prévues par l’accord ou la DUE de l’entreprise utilisatrice.
Quelles sont les limites d’exonérations ?

• La rémunération perçue par le salarié au cours des 12 derniers mois précédant le versement de la prime doit être inférieure à 3 fois la valeur annuelle du SMIC (cette rémunération est à proratiser en fonction du temps de travail du salarié). Si la prime est attribuée à un salarié dont la rémunération excède le plafond, elle sera intégralement soumise à charges sociales et à l’impôt sur le revenu.

• Le montant de la prime doit être de maximum 1.000 euros.
o L’employeur peut décider d’octroyer une prime d’un montant inférieur ou supérieur.
o Si la prime est supérieure à 1.000 euros, l’excédent sera réintégré dans l’assiette des cotisations sociales et dans le salaire imposable.
La prime de pouvoir d’achat répondant aux critères d’exonération est dès lors exonérée d’impôt sur le revenu, des cotisations et contributions sociales d’origine légale ou conventionnelle (CSG et CRDS comprises), de la contribution unique à la formation professionnelle, de la taxe d’apprentissage et de la participation à l’effort de construction.

Quelles sont les conditions requises ?

• Mettre en œuvre ou disposer d’un accord d’intéressement à la date de versement de la prime. Le législateur autorise, à titre exceptionnel, que la durée de l’accord d’intéressement puisse porter sur une période inférieure à 3 ans, sans pouvoir être inférieure à 1 an, si cet accord est conclu entre le 1er janvier et le 30 juin 2020.
Cette condition n’est pas requise pour les associations à et fondations à but non-lucratif et reconnues d’utilité publique, qui poursuivent un but d’intérêt général et sont autorisées, à ce titre, à recevoir des dons ouvrant droit à la réduction d’impôt.

• La prime doit être versée entre le 1er janvier 2020 et le 30 juin 2020.
La prime peut-elle être modulée ?

Le montant de la prime peut être modulé par bénéficiaire, en fonction de critères, combinables entre eux selon :
• La rémunération ;
• Le niveau de qualification ou de classification ;
• La durée de présence effective les 12 derniers mois (différent de l’ancienneté) ;
• La durée de travail prévue au contrat.
Contrairement à l’année 2019, ces critères sont fixes et donc limitatifs. Il n’est donc pas possible d’avoir recours à un autre critère.

Les absences pour congé de maternité, de paternité ou d'adoption, les absences pour congé parental d'éducation, pour enfant malade et pour congé de présence parentale ainsi que les absences de salariés bénéficiant de dons de jours de repos au titre d'un enfant gravement malade doivent être assimilées à des périodes de présence effective.

Comment mettre en place de la prime ?

Pour fixer le montant de la prime, le plafond de rémunération et l’éventuelle modulation du niveau de l’entreprise, l’entreprise peut conclure un accord d’entreprise ou de groupe selon les modalités prévues pour l’accord d’intéressement, ou prendre une décision unilatérale après information préalable du CSE s’il existe.

 

primepouvoirachat

Page 1 sur 12